Bretagne·Normandie·Nouvelle-Aquitaine·Pays de la Loire

Top 5 des cimetières où se faire enterrer pour avoir la classe

Comment ça, la mort, c’est pas joyeux, c’est nul, c’est triste ? Mais non ! Comme pour trouver THE appartement de rêve, on peut aussi s’amuser à trouver THE cimetière de la classe internationale. Parce que c’est toujours chouette de rendre les potes jaloux. Oui, même morts, on ne nous empêchera jamais de crâner. JAMAIS.

5) Le Père Lachaise (Paris)

Paris stage au Monde 1 078

En France, c’est THE place to be des décédés. Ici se bousculent des rock stars (Jim Morrison), des dandys (Oscar Wilde), la plus grande chanteuse française (Edith Piaf) ou d’immenses écrivains (Marcel Proust, Colette, Jean de La Fontaine).

Un inventaire impressionnant qui attire les foules : plus de 3 millions de visiteurs sillonneraient entre les tombes chaque année !

Paris stage au Monde 1 111

Point négatif : pourquoi cette 5e place alors que c’est sans doute le cimetière le plus connu au monde ? La réponse est dans la question : si vous cherchez la tranquillité, fuyez, pauvres fous ! Surtout que personne n’aura un oeil pour votre sépulture (surtout si elle est à côté de tombes démesurées, comme cette mini pyramide). Et puis, entre nous : c’est pas un peu bling-bling de se faire enterrer là, hein ?

4)Bouère (Mayenne)

OF Chago reportages 1 143

Vous en connaissez beaucoup, vous, des gens qui ne peuvent pas peindre leur maison de la couleur qu’ils veulent à cause d’un cimetière ? C’est pourtant le cas dans la petite commune de Bouère.

Et pour cause : le lieu est classé monument historique depuis 2005. Il a été aménagé en mini jardin à la française en 1778…et certains buis sont d’époque. Un cimetière d’autant plus classe que c’est ici qu’est enterré le comédien Robert Hirsch (dont la tombe a sa propre histoire).

OF Chago reportages 1 154

Point négatif : c’est dommage et révoltant, mais la Mayenne ne fait pas rêver beaucoup en dehors de ses frontières. Pas sûr que tonton Henri se déplace exprès ici pour voir votre magnifique marbre.

3)Arcangues (Pyrénées-Atlantiques)

IMG_6329

Un cimetière en escalier. Et, devant vous, le Pays basque et les Pyrénées à perte de vue (des gens qui font du golf aussi mais, euh, bon, ça, on passera).

Bienvenue dans le petit cimetière verdoyant d’Arcangues, où un illustre bonhomme est enterré : le chanteur Luis Mariano (il y a même un fléchage pour trouver sa tombe). Un lieu curieux aussi, puisque de nombreuses tombes sont rondes. C’est, qu’avant le christianisme, les Basques vénéraient le Soleil. Jusqu’à le faire figurer sur leurs dernières demeures.

IMG_6312
La tombe de Luis Mariano.

Point négatif : à Arcangues, il y a plus de places de parking que de maisons. Comprenez : c’est très, voire trop touristique. Et y’a fort à parier que personne n’aura de yeux pour vous, y’en aura que pour ce ***** de Luis Mariano.

2)Granville (Manche)

IMG_4832

Pas de grande star enterrée au cimetière Notre-Dame de Granville. Ni de classement aux monuments historiques. Mais tout simplement une chose : la mer. La mer qui baigne les tombes. Et, au coucher de soleil, qui les nimbe de rouge, d’or, puis d’un bleu lourd.

Au fond, il y a même une petite porte qui donne sur le chemin côtier. De là, on voit la vieille ville. On verrait même Chausey par beau temps. Un endroit un peu magique au crépuscule, dont les portes restent tout le temps ouvertes.

IMG_4821

Point négatif : bon, ça va être dur à vous dire, mais voilà : la vue, c’est surtout vos proches qui vont en profiter. Parce que vous… Bah, vous serez un peu mort.

1)Le Bono (Morbihan)

IMG-4117

Alors là, je vous l’avoue tout de suite : je n’avais jamais vu ça. Des carillons suspendus à des arbres, des poissons qui flottent dans le vent, une petite table et des chaises avec une plante verte…

IMG-4103

Et pourtant, oui, vous êtes bien dans un cimetière. Les Jardins de mémoire du Bono se veulent être un « site cinéraire unique au monde » (c’est leur site qui le dit). La raison : exit les tombes pour cacher les urnes funéraires, place aux arbres !

IMG-4110

Des arbres que chacun peut décorer comme il le souhaite. Et venir en famille, histoire de se balader ou de partager un petit goûter pas très loin du défunt.

« C’est aussi un lieu pour les vivants. On vient au jardin, pas au cimetière », expliquait l’initiateur des Jardins de Mémoire, Lionel Le Maguer, à Ouest-France. Avec un petit détail qui fait toute la différence : ce jardin donne sur la rivière du Bono.

IMG-4122

C’est beau, reposant, très émouvant. Et beaucoup moins sinistre qu’un cimetière lambda.

Le point négatif : les quasi 800 arbres sont déjà tous occupés ou réservés. Et impossible de retrouver un tel lieu ailleurs : ils sont interdits par l’Europe depuis 2007.

>>> Hors-catégorie (car, officiellement, on n’y enterre plus personne) : les cimetières dormants de Caen, plongés dans la verdure et les bois.

Publicité

2 commentaires sur “Top 5 des cimetières où se faire enterrer pour avoir la classe

  1. Oh, ce cimetière avec des arbres… Je ne supporte pas les cimetières traditionnels en gravier et marbre, ils sont épouvantables. Mais là, un joli parc arboré, ça donne presque envie de mourir (euh… pas tout de suite !)

    Aimé par 1 personne

    1. Je me suis fait EXACTEMENT la même réflexion : « oh ça a pas l’air si terrible finalement… » 😉 Mais c’est vrai ça : pourquoi faire à chaque fois dans le sinistre et le glauque ? 🤔

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s