Normandie

Où flipper sa race à Caen ?

On les appelle cimetières dormants. Un joli nom pour des endroits totalement flippants : monuments funéraires en ruines, trous béants dans les tombes, mauvaises herbes qui cachent des statues angoissantes, écritures mystérieuses qui font froid dans le dos… Et avec cette furieuse impression que les lieux ont été abandonnés du jour au lendemain, comme si on les fuyait.

On dénombre six cimetières dormants à Caen : Quatre-Nations, Saint-Nicolas, Saint-Ouen, Saint-Jean, Saint-Pierre et celui de l’Université (le cimetière protestant). Ils naissent sur décision de Louis XVI, qui trouve que c’est pas vraiment très hygiénique d’enterrer les gens dans les églises et chapelles, en plein milieu des bourgs. Les lieux consacrés aux morts seront à présents établis hors de l’enceinte de la ville.

 

7AC38B3F-19A5-48D8-A9CB-83F255AF49F9
Cimetière des Quatre-Nations.
CAF157BD-D6A5-4E77-BF8D-85D61541100B
On trouve parfois – bizarrement – dans ces cimetières des tombes récentes.

Problème : on se rend vite compte que les cimetières des Quatre-Nations, Saint-Jean ou Saint-Pierre sont sur des terrains trop petits. De grands lieux de sépulture sont alors créés en 1880, à la périphérie de la ville… plongeant les autres dans l’oubli.

Aujourd’hui, les cimetières dormants se visitent comme des parcs. Ils ont même des horaires d’ouverture et des bancs. Parmi ceux qui valent le coup d’oeil :

  • le cimetière Saint-Pierre pour ses inscriptions morbides. Ils sont rigolos ceux qui se sont occupés de ce lieu : ils ont gravé des textes à l’entrée comme si c’était des morts qui s’adressaient aux vivants. Ci-dessous : « Nous attendons c’est la vérité la trompette du ciel pour ressusciter. » Ambiance, ambiance…

798E378C-6033-4E2E-B761-FE07E9AEEC3B2B3C6EEB-1D10-49C3-A662-04B3ACF171F2

  • le cimetière des Quatre-Nations pour la balade gothique. Vous vous rappelez des tombes ouvertes et statues angoissantes que je décrivais dans le premier paragraphe ? Bah elles sont ici. On y croise même des chats noirs.

687B3FBB-D7B0-436D-90D7-4333573486BFC6FC227C-C060-480C-9621-652C20CE2EF33DBF1B5C-6AF0-44D4-850F-EA3D659E5CB0

  • le cimetière de l’Université OU cimetière protestant pour rigoler (!?). Beaucoup plus petit que les deux autres, il se parcourt très rapidement. On y croise aussi des inscriptions bien glauques. 7FA53C04-AF3E-420B-9DDA-4C0441CD0B10
    Mais on ne peut s’empêcher d’avoir un sourire quand on remarque les facéties des étudiants, installés juste derrière.

7B12B246-1AB6-4D85-94CD-33D00820BD10

Publicités

6 commentaires sur “Où flipper sa race à Caen ?

      1. Je ne suis pas non plus hyper calée, mais j’aime bien me promener dans les cimetières, c’est calme et j’adore tomber sur des tombes comme celles que tu décris. Dans le genre, le cimetière de la Madeleine à Amiens est pas mal aussi : il y a une partie neuve et/ou bien entretenue (genre la tombe de Jules Verne), mais il y a aussi tout un côté vieilles tombes abandonnées assez chouette !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s